Lorsque l'on cesse de considérer la page blanche comme une barrière se dressant entre l'imaginaire et la créativité, elle représente dès lors une manifestation physique du potentiel créatif et le support à un infini de possibilités...